Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mise en garde

Combien, d’erreurs et d’imperfections, il faut regarder tout ce que j’ai put écrire avec une juste méfiance, et une juste interprétation. Tout ce que j’ai put écrire sur la faiblesse, et les gens faibles, je l’ai écrit avec une violence, qui est un symptôme...

Lire la suite

L’enfer c’est la répétition.

Habillé d’ombre, lancer les dés, Crever sous le soleil d’été, Voir la roue des temps, Tourner éternellement, Les cascades du bonheur, Que l’on gèle d’un souffle, D’un souffle humain, Trop humain… Voir les braves gens, Ma très chère mère, C’était le temps...

Lire la suite

A l'heure de la digestion.

Ô comme j’ai du mal à digérer, ces dernières vérités, Je sais le viol des enfants, et le tourisme sexuel, Pauvre humanité, Ô misère exploitée, Où les idéaux pourrissent au soleil, Et pourtant tout coïncide, Dans cette funeste épopée, Les rêves sont arides,...

Lire la suite

bonheur et souffrance

Le bonheur de certains en étoufferai d'autres, qui l'ayant choisi ou non, on fait de leur malheur, de leur tristesse, de l'impossibilité de leurs rêves, de leur éternelle mélancolie, la roue de leur vie. Ils portent l'injustice des autres comme une condition...

Lire la suite

Il n'y a pas d'amour heureux

Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix Et quand il croit serrer son bonheur il le broie Sa vie est un étrange et douloureux divorce Il n'y a pas d'amour...

Lire la suite

Le bonheur

Pour être heureux je pense que la solution la plus sure est de se comporter en bon mouton, faire toujours ce que l'on nous dit, et surtout ne pas se poser de question. Dans nos sociétés une des grandes idées dominante est de faire de la recherche du bonheur...

Lire la suite

Nietzsche: extrait

Contemple le troupeau qui passe devant toi en broutant. Il ne sait pas ce qu’était hier ni ce qu’est aujourd’hui : il court de-ci de-là, mange, se repose et se remet à courir, et ainsi du matin au soir, jour pour jour, quel que soit son plaisir ou son...

Lire la suite

La page vierge.

Le doute nous assaille, il faut du courage pour écrire souvent ce que l’on pose sur une feuille nous déchire le ventre, on enfante dans la douleur, et toutes les morales vulgaires qui nous reviennent sans cesse nous heurte et nous rabaisse inexorablement....

Lire la suite

Les bons et les justes.

Nous sommes élevé comme des bêtes, à travailler comme des bêtes, à réfléchir comme des bêtes, à s’aimer comme des bêtes, cette bête c’est l’homme. Et l’on se satisfait de notre situation, on à des vies impossibles, mais on en tire fierté et contentement...

Lire la suite

Dieu

Dieu

Dieu est une foutaise populaire, un moyen de dominer les faibles, un moyen de se rabaisser soi même, soit dans le meilleur des cas (si l'on crée sa propre religion) afin de croire en soi, soit dans le pire des cas pour se donner bonne conscience en respectant...

Lire la suite

1 2 > >>