Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le poids du réel

Dites moi combien pèse la réalité ? Quelques mots tirent d’un trait toute notre absurdité, Mais ce sont nos plaies, nos douleurs, Et cela qui l’écrit ! Sans l’appui de son cœur ? Combien est il réel ce chien écrasé ? Dans sa rubrique 100 000 sont morts...

Lire la suite

Dans mon souterrain, Dostoievski

Maintenant que j'achève ma vie dans mon trou, je me moque de moi-même et je me console avec cette certitude aussi bilieuse qu'inutile : car quoi, un homme intelligent ne peut rien devenir - il n'y a que les imbéciles qui deviennent. Un homme intelligent...

Lire la suite

34. En guise de consolation

Mais notre philosophie ne devient-elle pas ainsi une tragédie ? La vérité n'est pas hostile à la vie, au mieux ? Une question semble peser sur notre langue et cependant ne pas vouloir être énoncée : si l'on peut consciement rester dans la contre-vérité...

Lire la suite

32. Injustice nécessaire.

Tous les jugements sur le prix de la vie sont développés illogiquement, et par là injustes. L'inexactitude du jugement réside premiérement dans la maniére dont se présente les matiéres, à savoir trés incomplétement ; deuxièmement dans la manière dant...

Lire la suite

24. Possibilité du progrès.

Quand un savant de culture ancienne jure de ne plus fréquenter des hommes qui croient au progrés, il a raison. Car la culture ancienne a derrière elle sa grandeur et son bien et l'éducation historique contraint l'individu à confesser que jamais elle ne...

Lire la suite

38. Utile, en quelle mesure ?

- Ainsi : l'observation psychologique apporte-t-elle aux hommes plus de profit ou plus de dommage, la question doit toujours resté sans réponse ; mais il est assuré qu'elle est nécessaire, parce que la science ne peut peu plus s'en passer. Or la science...

Lire la suite

Un papillon sur mon épaule

Ce soir j'ai mangé chez mes grans parents, avec mon grand pére, on a eu notre moment comme ça, comme on en avait eu tant d'autres. Je lui disait que je voulais toujours devenir écrivain, et il me disait que c'était comme tout, qu'il y'avait une pyramide,...

Lire la suite

oscar wilde, l'âme humaine

Comme nous la trouverons admirable la vraie personnalité d'un homme quand nous pourrons en contempler une ! Elle s'épanouira simplement et naturellement, comme une fleur, ou un arbre. Elle n'entrera pas en conflit, ne contestera ni ne disputera. Elle...

Lire la suite

Sans rêves

Je me sens comme un point fixe au milieu du monde, Les mouvements, les pleurs, que le ciel inonde, Et nos coeurs arrachés, comme déshumanisé, L'espoir est enfermé, nous sommes les geôliers, Les rêves ont des tournures, qui souvent nous torture, Car nos...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>