Générations §

Publié le par Gregor

Génération

Je ne pense pas être de la bonne génération,
Le temps liquide ces préjugés
Et qu’importe qui me rendra raison,
Si je suis las, ou enterré….
D’ici la…..

On n’est pas toujours d’accord,
Mais c’est comme le bruit du moteur, on fait avec,
Et puis sa couvre toujours un peu l’silence,
D’un voyage pénible où l’on s’ennui,
La nuit…

J’suis peut être pas de la bonne génération,
Mais j’m’endors, ce soir, toi tu dégringoles,
On fini toujours par payer l’addition,
Si tôt que les beaux jours s’envolent,

Et si je ne suis pas de cette génération,
Ce n’est pas ta faute, Je n’aime pas dire pardon,
Et je n’ai pas dans le fond, tellement de salades,
A raconter sur ma mère, ou sur ma copine,
Alors je n’aime pas la télé, Je n’aime pas les gens quand ils se promènent,
Vachement décolleté, d’accord, d’accord,
Chérie je t’adore, J’adore tous tes gestes, qui sortent,
De l’ordinaire, l’ordinaire, l’ordinaire….
Et j’adore tes rires, J’adore tes rires,
Quand ils se promènent… De bonnes aubaines,

Mais j’aime pas cette émission,
Ca parle mal, de tout ce que j aime,
Ca parle des distorsions,
Quand la toile des sentiments crève,
L’alchimie des cœurs et pleine de nuances,
Et pourtant chacun fait ses manigances,
Et voudrait bien qu’on croit qu’il a raison,
Même si  son savoir n’est qu’une vaine illusion !

Mais qui creuse les arrières pensés ?
Les méchantes associations, qui nourrissent les préjugés,
Ah ne les faites pas lever ! C’est le naufrage, ils surgissent !
Grondant comme des chats giflés, ouvrant lentement leurs omoplates ! Ô rage !
C’est le retour de l’inquisition, des vanités terrifiantes,
Qui préfèrent se noyer dans leur verre d’eau,
Que de laisser évoluer les mots !

Ils méprisent la beauté ! Poésie, sexe, tendresse,
Tout est conforme, correct, et calculé !
Jamais dans leurs cerveaux ne naissent des déesses,
Ils se croient puissant d’être délaissés,
Car qui voudrait de leur compagnie ?
Leurs femmes emprisonnées qui jamais ne rient ?

Bah ! Tout cela m’indiffère,
Je garde mes coups d’avance,
Apprenez l’art de la guerre !
Et les possibilités de la chance !

Publié dans critiques modernes

Commenter cet article