Bukowski, un oiseau bleu

Publié le par Gregor

Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je suis trop coriace pour lui

Je dis, reste là-dedans, je ne suis pas sur le point

de laisser n’importe qui te

voir


Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je déverse du whisky sur lui et j’inhale

de la fumée de cigarette

et les putes et les tenanciers de bars

et les garçons d’épicerie

ne savent jamais qu’il est

là-dedans


Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je suis trop coriace pour lui

Je dis,

est-ce que tu veux me

traumatiser ?

tu veux bousiller mes

œuvres ?

tu veux souffler les ventes de mon livre en

Europe ?


Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je suis trop malin, je le laisse juste sortir

la nuit quelquefois

quand chacun est endormi.

Je dis, je sais que tu es là,

alors ne sois pas

triste.


et puis je le remets à sa place,

mais il chante un petit peu

là-dedans, je ne l’ai pas tout-à-fait laissé

mourir

et nous dormons ensemble comme

ça

avec notre

pacte secret

et c’est assez gentil pour

faire qu’un homme

pleure, mais je ne

pleure pas,

et

vous ?

Publié dans Poesies

Commenter cet article