Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sociétés ?

Combien me parait vaine, l’illusion de notre société, l’illusion même que revêt ce mot , tant il est improbable que nous puissions le réunir en une seule vue, fut elle belle et morale, divine ou bien cruelle, nous parlons de sociétés… D’ un mélange hétérogène,...

Lire la suite

Juste temps

Je tien à m'excuser, par avance, ce texte est un véritable casse tête, l'écrire à failli me détruire le cerveau.... Mais cependant, je vous encourage, à essayer, même si l'écriture parait suffisante et pesante, de déchiffrer ce hiéroglyphe, s'il m'a couté...

Lire la suite

Ghost song by Jim Morrisson.

Awake. Shake dreams from your hair my pretty child, my sweet one. Choose the day and choose the sign of your day the day's divinity First thing you see. A vast radiant beach and cooled jeweled moon Couples naked race down by it's quiet side And we laugh...

Lire la suite

Zito

Zito, le mal aimé. Chapitre 1 Par une après midi tiède et verte, Zito observait les petites ailes du vent. Lorsqu’il plissait les yeux et regardaient par en dessous, il parvenait à voir par intermittence les minuscules ailes, aux reflets bleus et argentées....

Lire la suite

Des ceintures à 100 euros.

Hallucinant ! Des hommes et des femmes qui s’habillent cher, exprès pour montrer qu’ils ont les moyens de dépenser leur fric à des choses aussi peu spirituelles. Dans leur monde extravagant, ils se reconnaissent, se séduisent, s’éclaboussent de choses...

Lire la suite

Iam, demain c'est loin

L'encre coule, le sang se répand La feuille buvard Absorbe l'émotion, sac d'image dans ma mémoire Je parle de ce que mes proches vivent, de ce que je vois Des mecs coulés par le désespoir qui partent à la dérive Des mecs qui pour 20.000 de shit se déchirent...

Lire la suite

La force de l’esprit.

L’esprit est comme une lucarne, ouverte vers l’infini, qui oublie sa vie, sa situation sociale, le regard des autres, et pendant un moment, il chatouille les oiseaux dans l’immensité de l’azur. Sa conscience s’élargie, elle embrasse l’immensité de l’espace...

Lire la suite

Mise en garde

Combien, d’erreurs et d’imperfections, il faut regarder tout ce que j’ai put écrire avec une juste méfiance, et une juste interprétation. Tout ce que j’ai put écrire sur la faiblesse, et les gens faibles, je l’ai écrit avec une violence, qui est un symptôme...

Lire la suite

L’enfer c’est la répétition.

Habillé d’ombre, lancer les dés, Crever sous le soleil d’été, Voir la roue des temps, Tourner éternellement, Les cascades du bonheur, Que l’on gèle d’un souffle, D’un souffle humain, Trop humain… Voir les braves gens, Ma très chère mère, C’était le temps...

Lire la suite

A l'heure de la digestion.

Ô comme j’ai du mal à digérer, ces dernières vérités, Je sais le viol des enfants, et le tourisme sexuel, Pauvre humanité, Ô misère exploitée, Où les idéaux pourrissent au soleil, Et pourtant tout coïncide, Dans cette funeste épopée, Les rêves sont arides,...

Lire la suite

<< < 10 11 12 13 14 15 > >>