Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

44 articles avec coup de coeur

Symbiose

Je donne à la souffrance son éloge d'amour, Car vidé de substance tes sentiments se monnayent, On voit naitre les impératifs obséquieux, Qui mettent un jolie nœud au bout de ta … Que t’importe encore, les médailles et les récompenses, Crois tu que l’amour...

Lire la suite

Salopard

Je lève un verre au salaud qui mâche mon coeur dans du papier de verre, J'arrose de biere, et dépose un peu d'éther dans mes yeux, J'étais amoureux et morflais salement, ébahi par le moindre de ses baisers, fut il volé, mal donné, arraché par maintes...

Lire la suite

Le roi des caniches

C'est moi le plus grand séducteur de caniches, Ils me lèchent tous les miches, Aboient sur mon passage, c'est moi le roi des mages, Ils m'obéissent, je suis leur chef, Et en plus ça coûte pas bézef, Pas de soucis, y'en a pas un qui rigole, Et si y'en...

Lire la suite

Ask The Dust (Demande à la poussière)

Et voilà qu'une automobile noire s'approche du trottoir et qu'un homme en descend. L'air riche le type. Et puis une femme descend à sa suite, et elle est belle, du renard argenté comme fourrure, une vrai chanson qui passe là sur le trottoir et disparaît...

Lire la suite

Les souffrances de jeune Werther.

La valse On commença. Nous nous amusâmes d'abord à mille passes de bras. Quelle grâce, que de souplesse dans tous ses mouvements ! Quand on en vint aux valses, et que nous roulâmes les uns autour des autres comme les sphères célestes, il y eut d'abord...

Lire la suite

Comme on imagine....

Rien ne se passe jamais comme on se l'imagine, que peut il subsister de cette nuit sans rêve, les portes du hasard laissent entrer trop de choses, et voilà, le portable sonne, les messages viennent et s'en vont, on partage, on raisonne, on attend sans...

Lire la suite

La chute ! Camus

Certains livres, laissent en nous une emprunte indélébile, et on ne sait pas tout alors, cela n'est pas devenu notre vie, le temps, c'est arrêté, dans le fond de notre âme, il est resté figé sur une inconnue noyée, qu'on a pas su secourir... Et certaines...

Lire la suite

Rimbaud, et le romantisme

Première soirée - Elle était fort déshabillée Et de grands arbres indiscrets Aux vitres jetaient leur feuillée Malinement, tout près, tout près. Assise sur ma grande chaise, Mi-nue, elle joigna i t les mains. Sur le plancher frissonnai ent d'aise Ses...

Lire la suite

Je, est toujours un autre

Distraire mon coeur, piégé dans celui des autre, et l'horreur qui me glace le sang, je tire sur tout ce qui bouge, hargneux jusqu'à la déchirure, je vide mon sang pour nourrir de sombres crétins. Mes ratures, mes fautes, mon arrogance ! Ah tu sauras combien...

Lire la suite

Texte de Lycée

J’ai creusé ma tombe, Avant même d’être dégueulasse, Mon petit gars tu succombes, Sous l’ombre d’une pétasse, Y’a tout qui se détraque, Alors si tu veux bien prendre un verre, Y’a pas d’arnaques, Rien que nos deux vies sur la terre, J’ai un peu le mal...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 > >>