Top articles

  • Le métis Européen

    11 juin 2010 ( #Poesies )

    à tout prendre un assez vilain plébéien, - ne saurait absolument se passer d'un costume, et l'histoire tout entière lui sert entière de garde robe. A vrai dire il remarque qu'aucun ne lui va, et il en change sans cesse. Considérons à ce point de vue le...

  • La chute ! Camus

    12 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Certains livres, laissent en nous une emprunte indélébile, et on ne sait pas tout alors, cela n'est pas devenu notre vie, le temps, c'est arrêté, dans le fond de notre âme, il est resté figé sur une inconnue noyée, qu'on a pas su secourir... Et certaines...

  • Baudelaire, à propos de la poésie

    13 juin 2010 ( #Poesies )

    EPITRE ENVOYEE À SAINTE-BEUVE entre 1843 et 1846 Monsieur, Stendhal a dit quelque part-ceci, ou à peu près- : J’écris pour une dizaine d’âmes sensibles que je ne verrai peut-être jamais, mais que j’adore sans les avoir vues. Ces paroles, Monsieur, ne...

  • Lire et écrire

    13 juin 2010 ( #critiques modernes )

    NIETZSCHE - ZARATHOUSTRA - Lire et écrire Je suis assez agréablement surpris de voir que certaines personnes viennent voir mon blog, je ne sais qui, ni pour quelles raisons, alors dans un souci de transparence, je communique un texte sur le lire et l'écrire,...

  • Oscar Wilde

    13 juin 2010 ( #critiques modernes )

    Oscar Wilde maniait la langue comme le plus efficace des fouets, capable aussi bien de gifler que de caresser. Il pensait avoir giflé l'Angleterre. Mais le vieux Lion cessa bientôt de s'amuser et le dévora dans un tribunal. On porta les restes de l'ancien...

  • L'âme humaine, oscar Wilde

    14 juin 2010 ( #critiques modernes )

    Le principal avantage de l'établissement du socialisme serait, à coup sûr, de nous libérer de cette pénible nécessité de vivre pour les autres qui, dans les conditions actuelles, pèse si lourdement sur presque tout le monde. À vrai dire, bien peu lui...

  • Comme on imagine....

    15 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Rien ne se passe jamais comme on se l'imagine, que peut il subsister de cette nuit sans rêve, les portes du hasard laissent entrer trop de choses, et voilà, le portable sonne, les messages viennent et s'en vont, on partage, on raisonne, on attend sans...

  • Nietzsche, la volonté de puissance (extraits choisis)

    16 juin 2010 ( #critiques modernes )

    1 Sous un titre qui n'est pas sans danger : " La volonté de puissance ", c'est une philosophie nouvelle où, plus précisément, l'Essai d'une interprétation nouvelle de l'évolution q ui compte s'exprimer ici, de façon provisoire, sans doute, et à titre...

  • Les souffrances de jeune Werther.

    16 juin 2010 ( #coup de coeur )

    La valse On commença. Nous nous amusâmes d'abord à mille passes de bras. Quelle grâce, que de souplesse dans tous ses mouvements ! Quand on en vint aux valses, et que nous roulâmes les uns autour des autres comme les sphères célestes, il y eut d'abord...

  • Ask The Dust (Demande à la poussière)

    17 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Et voilà qu'une automobile noire s'approche du trottoir et qu'un homme en descend. L'air riche le type. Et puis une femme descend à sa suite, et elle est belle, du renard argenté comme fourrure, une vrai chanson qui passe là sur le trottoir et disparaît...

  • Le roi des caniches

    18 juin 2010 ( #coup de coeur )

    C'est moi le plus grand séducteur de caniches, Ils me lèchent tous les miches, Aboient sur mon passage, c'est moi le roi des mages, Ils m'obéissent, je suis leur chef, Et en plus ça coûte pas bézef, Pas de soucis, y'en a pas un qui rigole, Et si y'en...

  • Femmes damnées, Baudelaire

    19 juin 2010 ( #Poesies )

    A la pâle clarté des lampes languissantes, Sur de profonds coussins tout imprégnés d'odeur Hippolyte rêvait aux caresses puissantes Qui levaient le rideau de sa jeune candeur. Elle cherchait, d'un oeil troublé par la tempête, De sa naïveté le ciel déjà...

  • Salopard

    19 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Je lève un verre au salaud qui mâche mon coeur dans du papier de verre, J'arrose de biere, et dépose un peu d'éther dans mes yeux, J'étais amoureux et morflais salement, ébahi par le moindre de ses baisers, fut il volé, mal donné, arraché par maintes...

  • Défi N°32

    27 juin 2010 ( #coup de coeur )

    link La belle et la bête Ô long fantôme pale, je marche entouré de pétales, Les reflets de mes rêves, sont ton air que j’inhale, Et si mes larmes coulent le long de mes joues, C’est que tu me délivres, mais que je reste enjoue, Piégé, tu sais qu’ils m’ont...

  • Le matin

    19 juin 2010 ( #critiques modernes )

    Le matin ça me donne envie de travailler, souvenirs de collège ? Je n’en sais rien, mais mon cerveau se délecte de lire, et de penser avec une plus grande rigueur que d’habitude. Peut être parce qu’il n’a pas totalement utilisé son énergie à fabriquer...

  • Symbiose

    19 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Je donne à la souffrance son éloge d'amour, Car vidé de substance tes sentiments se monnayent, On voit naitre les impératifs obséquieux, Qui mettent un jolie nœud au bout de ta … Que t’importe encore, les médailles et les récompenses, Crois tu que l’amour...

  • Fugue

    19 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Le train file, par les lucarnes ont voit sous le ciel bas, quelques frissons de verdure, des champs allongés, qui ondulent et s’offrent sous de nouvelles perspectives, un clocher, une ruine abandonnée, les cerisiers en fleur, tant de questions sans réponse,...

  • Au juste

    19 juin 2010 ( #critiques modernes )

    Le Juste restait droit sur ses hanches solides : Un rayon lui dorait l'épaule ; des sueurs Me prirent : "Tu veux voir rutiler les bolides ? Et, debout, écouter bourdonner les fleurs D'astres lactés, et les essaims d'astéroïdes ? "Par des farces de nuit...

  • L'importance d'aimer

    19 juin 2010 ( #Poesies )

    Bien sur le doute, les migraines, et les heures de quarantaines, Contagieux, malade, et con, à déchirer la partition, Bien sur l’ignorance souveraine, nos pensés qui se trainent, La mélodie grinçante, et ces joies qui nous hantent, Mais quitte à finir...

  • Paint it black

    19 juin 2010 ( #Poesies )

    Mon amour est peint de noir, et s’écoule lentement, comme les rivières opaques, depuis les cachots de l’esprit, aux lumières grise des cloaques , sur les printemps et sur les rives, sur les matins ou sur les digues, dans les yeux qui parfois rougissent,...

  • Demande à la poussiére

    20 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Et les gens qui sont restés à la maison, vous pourrez toujours leur mentir et leur en mettre plein la vue, parce qu’ils ont horreur de la vérité de toute manière, ils ne veulent rien savoir ; parce qu’ils veulent y aller aussi, au paradis, tôt ou tard....

  • Sans rêves

    21 juin 2010 ( #Poesies )

    Je me sens comme un point fixe au milieu du monde, Les mouvements, les pleurs, que le ciel inonde, Et nos coeurs arrachés, comme déshumanisé, L'espoir est enfermé, nous sommes les geôliers, Les rêves ont des tournures, qui souvent nous torture, Car nos...

  • oscar wilde, l'âme humaine

    22 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Comme nous la trouverons admirable la vraie personnalité d'un homme quand nous pourrons en contempler une ! Elle s'épanouira simplement et naturellement, comme une fleur, ou un arbre. Elle n'entrera pas en conflit, ne contestera ni ne disputera. Elle...

  • Un papillon sur mon épaule

    22 juin 2010 ( #coup de coeur )

    Ce soir j'ai mangé chez mes grans parents, avec mon grand pére, on a eu notre moment comme ça, comme on en avait eu tant d'autres. Je lui disait que je voulais toujours devenir écrivain, et il me disait que c'était comme tout, qu'il y'avait une pyramide,...

  • 38. Utile, en quelle mesure ?

    23 juin 2010 ( #textes de base )

    - Ainsi : l'observation psychologique apporte-t-elle aux hommes plus de profit ou plus de dommage, la question doit toujours resté sans réponse ; mais il est assuré qu'elle est nécessaire, parce que la science ne peut peu plus s'en passer. Or la science...

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>